Photo article cohesion

Maintenir le lien humain et la prise d’initiative à distance - est-ce vraiment possible?

Louis de Corainville
2020 mai 13

Sur les 29 millions de ménages en France, 36% sont constitués d’une seule personne (INSEE). Parmi eux, de nombreux jeunes actifs qui subissent de plein fouet le manque de lien social. Dans ce contexte anxiogène, ce sont les grands oubliés du confinement. 

Chez Teamstarter nous accompagnons depuis mi-mars l’émergence de projets de cohésion, portés par des collaborateurs qui ont voulu garder le lien social, même à distance. Séances d’échanges en langue étrangère, déjeuners ou apéros visio, partage de recettes de cuisine ou concours photo… Au sein de grandes entreprises comme de PME, ces projets suscitent beaucoup d’engouement ! 

Loin d’être des vacances, le télétravail s’accompagne désormais de stress : scolarité des enfants, santé des proches, incertitude économique... Le travail devient parfois une succession de tâches, que les visios à répétition peinent à humaniser. Après de longues semaines de confinement, lassitude et perte de motivation se font sentir ! 

Ré-embarquer les salariés 

Pour les collaborateurs confinés et contraints à l’activité partielle, les ponts avec l’entreprise ont parfois été coupés. Pour la reprise, il faudra pourtant compter sur leur efficacité et leur implication ! La cohésion entre collègues se profile alors comme facteur déterminant pour les ré-intégrer rapidement dans le projet d’entreprise. 

La cohésion, un enjeu de longue date

La cohésion en entreprise ne devrait d’ailleurs pas être une préoccupation si nouvelle. Dans une étude*, 90% des collaborateurs estiment que le bien-être, le moral et l’ambiance au travail sont des éléments prioritaires au sein d’une entreprise. La cohésion d’équipe est créatrice de valeur : elle encourage la collaboration, facilite la faculté de délégation, booste la créativité… Donner envie de travailler ensemble apparaît comme un enjeu décisif. Perçue comme un “bonus”, la cohésion en entreprise va finalement figurer comme un impératif. Le manque de cohésion pourrait révéler de profonds dysfonctionnements, auxquels il faut remédier, et cela dès maintenant

Teamstarter, un outil au service des collaborateurs et de l’entreprise

Chez Teamstarter, nous connaissons des pics d’activité chez nos clients pendant la période de confinement avec l’émergence de nombreux projets. 

Chez notre client SFEIR, par exemple, 8 projets ont été réalisés pendant le confinement. Cela révèle le besoin et l’envie des collaborateurs de se soutenir mutuellement, de garder le lien mais aussi de soutenir les autres dans cette période d’éloignement. 

Avec Teamstarter, ils peuvent proposer des projets sur une plateforme interne à l’entreprise, récolter des fonds, et réaliser des projets grâce à un budget alloué par l’entreprise. 

Écouter ses collaborateurs, les laisser choisir et prendre en main ces sujets, ne serait-ce pas ça la clé ?  

*Etude de Great Place to Work précédant la crise